Poursuite du plan de transformation numérique en 2019

 

Lors de l'assemblée générale du 14 décembre dernier, la commission Numérique a présenté les résultats des appels d’offres dans le cadre de la poursuite de la mise en oeuvre du plan de transformation numérique. Un processus de sélection rigoureux afin d'offrir aux avocats de nouveaux services fiables et sécurisés.

 

De meilleurs performances et de nouveaux services pour les avocats

 

Voté en début de mandature, le plan d'investissement numérique prévoit d'améliorer les performances et d'offrir aux avocats de nouveaux services. C'est dans ce cadre que la commission Numérique a présenté les résultats des appels d'offres afin de choisir les prestataires qui réaliseront ces chantiers.

 

Refonte de l'infrastructure d’hébergement des services numériques

 

Le projet de refonte des services numériques a pour objet de rendre l'infrastructure plus performante, encore plus sécurisée et de réduire significativement les coûts d'exploitation.

 

Nouvelle version de e-barreau

 

Une nouvelle version de e-barreau sera lancée avant la fin de la mandature. L'objectif est de proposer aux avocats une plateforme plus simple, plus moderne et plus fonctionnelle.

 

Création d’une plateforme de procédure civile dématérialisée

 

Une plateforme de procédure civile dématérialisée permettra aux avocats de préparer les actes de manière collaborative, leur permettant d'obtenir des gains de productivité.

 

Une sélection rigoureuse des fournisseurs

 

Depuis avril 2018, après la phase de cadrage des besoins avec les clubs d’avocats utilisateurs animés par des élus de la commission Numérique, les dossiers de réponses des sociétés sollicitées (près d’une dizaine) ont été analysés.

 

Chaque société a été évaluée selon des critères explicités lors de l'assemblée générale : performances et sécurité informatique, évolutivité des solutions proposées, compétitivité financière de l'offre, expertises techniques et solidité de la société.

 

Des ateliers juridiques et techniques ont également été mis en place avec pour objectif de vérifier la réalité des promesses des fournisseurs pressentis . Sous réserve des résultats de ces ateliers et de la validation du Bureau, les contrats seront signés en février 2019 pour permettre le lancement effectif des projets de construction de nouveaux services numériques que le CNB offrira à la profession d'ici la fin de la mandature.

 

Source : CNB | Actualité du 27 décembre 2016